L'édito de la semaine

Dimanche 24 mars 2019
3e dimanche de carême



MESSAGE DE CARÊME 2019 DU PAPE FRANÇOIS (suite)
  […]
2. La force destructrice du péché
 
En effet, lorsque nous ne vivons pas en tant que fils de Dieu, nous mettons souvent en acte des comportements destructeurs envers le prochain et les autres créatures, mais également envers nous mêmes, en considérant plus ou moins consciemment que nous pouvons les utiliser selon notre bon plaisir.
L’intempérance prend alors le dessus et nous conduit à un style de vie qui viole les limites que notre condition humaine et la nature nous demandent de respecter. Nous suivons alors des désirs incontrôlés que le Livre de la Sagesse attribue aux impies, c’est-à-dire à ceux qui n’ont pas Dieu comme référence dans leur agir, et sont dépourvus d’espérance pour l’avenir (cf. 2,1-11).
Si nous ne tendons pas continuellement vers la Pâque, vers l’horizon de la Résurrection, il devient clair que la logique du «tout et tout de suite», du «posséder toujours davantage» finit par s’imposer.
La cause de tous les maux, nous le savons, est le péché qui, depuis son apparition au milieu des hommes, a brisé la communion avec Dieu, avec les autres et avec la création à laquelle nous sommes liés avant tout à travers notre corps. La rupture de cette communion avec Dieu a également détérioré les rapports harmonieux entre les êtres humains et l’environnement où ils sont appelés à vivre, de sorte que le jardin s’est transformé en un désert (cf. Gn 3,17-18). Il s’agit là du péché qui pousse l’homme à se tenir pour le dieu de la création, à s’en considérer le chef absolu et à en user non pas pour la finalité voulue par le Créateur mais pour son propre intérêt, au détriment des créatures et des autres. La création a un urgent besoin que se révèlent les fils de Dieu, ceux qui sont devenus « une nouvelle création ».
Quand on abandonne la loi de Dieu, la loi de l’amour, c’est la loi du plus fort sur le plus faible qui finit par s’imposer. Le péché qui habite dans le cœur de l’homme (cf. Mc 7, 20-23) – et se manifeste sous les traits de l’avidité, du désir véhément pour le bien-être excessif, du désintérêt pour le bien d’autrui, et même souvent pour le bien propre – conduit à l’exploitation de la création, des personnes et de l’environnement, sous la motion de cette cupidité insatiable qui considère tout désir comme un droit, et qui tôt ou tard, finira par détruire même celui qui se laisse dominer par elle.
(à suivre…)



Prochains évènements paroissiaux extra-ordinaires


Les horaires présentés dans cette colonne s'ajoutent aux horaires habituels, indiqués sur la page "Horaires".

Le Carême à a paroisse sainte Elisabeth


École de la Parole : Chaque mardi de carême du mardi 12 mars 2019 au mardi 9 avril, à 20h00
salle de l’évangile, avec le p. Sébastien Waeffler, l’École de la Parole reprend. Nous lirons en continu la lettre de saint Jacques.

- Adoration du Saint Sacrement : Chaque mercredi de 17h30 à 19h, venez vous confier au cœur de Jésus.

- Chemin de croix : Chaque vendredi à 18h30, les vêpres céderont leur place au chemin de croix.

- Veillée de prière et de réconciliation avec Taizé : mercredi 3 avril à 20h30 à Saint-Nicolas-des-Champs. Avec la participation de toutes les paroisses du quartier.


6-7 avril : retraite paroissiale à l'abbaye bénédictine de Fleury à saint Benoît sur Loire : Bulletins d'inscription disponibles au fond de l'église et téléchargeables ici. Inscrivez-vous vite, les places sont limitées.



21 avril : Fête de Pâques

***
Denier de l'Eglise

Quel impact aura le prélèvement à la source sur vos dons à l'Eglise réalisés en 2018 ?
Infographie explicative ici



Prochains évènements dans le diocèse



  • Dimanche 24 mars à 16h30 : 3e conférence de carême à ND de Paris : "Les Ecritures, indéchifrables ?
  • Jeudi 28 mars : L'association Aux captifs la libération organise une grande veillée de prière à 20h30 à la paroisse St Leu St Gilles, animée par des chants, témoignages, adoration et démarches de réconciliation. Plus d'informations sur www.captifs.fr/10-mars-veillee-rue-captifs/
  • Vendredi 29 mars : La nuit des témoins :18h15 messe, 20h00-22h00 veillée – Cathédrale Notre-Dame de Paris présidée par Mgr Michel Aupetit. L’Aide à l’Église en Détresse invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans trois pays phares : Inde, République démocratique duCongo, Syrie.
  •  Les aumôneries d’hôpitaux recrutent.
Des formations adaptées, initiales et continues, vous seront proposées. Rejoignez les équipes de visiteurs de malade et participez ainsi à la mission du Christ ! Service des Aumôneries des Hôpitaux de
Paris : psante@diocese-paris.net

À la une




Dimanche 24 mars : quête pour l'Institut catholique de Paris

Samedi 30 mars : Concert
des Muses Galantes (cf. page "concerts")

La retraite paroissiale annuelle de carême aura lieu  à Saint-
Benoît-sur-Loire le 6 et 7 avril 2019. Inscriptions jusqu'au 24 mars.

- Sept couples de fiancés se préparent actuellement au mariage sur notre paroisse,  sept occasions de rendre grâce et de prier pour eux. Pour se préparer au mariage, contacter directement le père Sébastien Waeffler : sebastien@waeffler.eu

- Être baptisé ou confirmé à tout âge, c’est possible. Renseignements auprès de l’accueil ou en envoyant un message à
sainte.elisabeth.paris@gmail.com

Pour recevoir la feuille d’information en avant-première chaque semaine par mail. Faire une demande au secrétariat : sainte.elisabeth.paris@gmail.com


Chorale de jeunes : il est encore possible de s'inscire au cours de chant du mercredi (15h30-17h) auprès d'Agnès et Garance

Chorale paroissiale : vous pouvez l'écouter sur Youtube et ici interpréter le psaume 116, "Laudate Dominum", sur une polyphonie de Diero Ortiz (XVIe siècle), maître de la chapelle royale de Naples.