2

L'édito de la semaine

Affichage

Dimanche dernier les journalistes ont reproché à un candidat à la présidentielle un délit d'affichage. Moi je pensais qu'il s'agissait une fois de plus d'affiches collées sur des emplacements prohibés mais pas du tout ledit candidat est allé à la messe ! Dans notre société "laïque à la française" cela semble poser problème !

Difficile à savoir pourquoi. Peut être parce que sa majesté très chrétienne allait publiquement à la messe chaque jour et essayant de suivre son ancêtre saint-Louis, tentait de mettre devant Dieu sa conduite et ses décisions. Ce qui, en conscience l'engageait. Nos rois l'ont fait les uns et les autres avec plus ou moins de persévérance. En effet ce n'est pas facile de gouverner sous le regard de Dieu. Depuis la Révolution, peut-être à cause de cela, les relations entre l'Eglise et l'Etat sont complexes en France et ce qui ne poserait aucun problème chez nos voisins suscite des commentaires chez nous. D'ailleurs, contrairement à nos voisins allemands et italiens, jamais un parti de démocratie chrétienne n'a vraiment réussi à vivre. Mais, c'est la pratique religieuse et même la simple référence au christianisme qui fait débat chez nous. L'un de nos candidats à la présidentielle qui se présente en chrétien en sait quelque chose. On exige de lui plus que d'autres une grande probité. Toute personne qui a des responsabilités dans la société connaît le même sort. Tous attendent d'elle qu'elle vive suivant ses convictions.

Etre curé suppose aussi, souvent, être chef d'une petite entreprise, on attend de lui qu'il se comporte dans ses décisions en chrétien exemplaire. On en attend autant de l'évêque ou d'une congrégation religieuse. Et dès qu'un responsable d'entreprise affiche ses convictions religieuses, on fait de même. C'est dur, exigeant, mais c'est certainement bien ainsi. Même si parfois certains en profitent ! Je crois qu'il ne faut pas regretter. Il faut prendre ce risque. Moi je n'ai pas le choix et j’essaie de l’assumer au mieux.

Je pense même que si la plupart des responsables politiques ou économiques affichaient leurs convictions religieuses ou leur éthique, la vie publique en serait transformée car on vivrait davantage dans la confiance plutôt que dans la méfiance. Si notre vie politique est tellement dénigrée c'est peut-être à cause de cela. Il nous faut retrouver une éthique de la vie publique et celle-ci ne peut être que le reflet d'une éthique personnelle. Et j'ose croire que portée par la foi et soutenue par les sacrements elle est davantage stable. Par contre, se réclamer de telle ou telle religion sans en vivre ni tenter de vivre en conformité avec sa foi serait profondément malhonnête. Sans oublier qu'une élection présidentielle n'est pas une canonisation ! Il ne faut pas oublier que dans la vie politique il faut souvent se contenter du moindre mal. Notre pays n'est pas le Ciel !

Chacun d'entre nous, nous sommes confronté à la même question : Dois-je afficher mes convections dans ma vie professionnelle ou ma vie "publique" au risque de faillir ? Le Seigneur nous invite à témoigner de notre foi. Cela comprend l'annonce explicite de l'Evangile et bien sûr tendre à mener la vie en conformité à ce que nous annonçons. Plus que jamais dans une société multiculturelle, il nous faut être témoin du Christ par notre vie tout en sachant présenter le contenu de notre foi. C'est certainement plus difficile que par le passé mais c'est à cela que nous sommes appelés. Le Seigneur nous donne pour cela les grâces nécessaires.

Alors "affichons- nous" !

Abbé Xavier Snoëk
Curé

Prochains évènements

  • Dimanche 26 février, 11 h : S. Exc. Mgr Guy Thomazeau célébrera la messe dominicale, à laquelle assisteront notamment des personnes handicapées accompagnées par l'Ordre de Malte.
  • Mercredi 1er mars, Mercredi des cendres - Entrée en carême :
    • 12 h 30 : messe avec imposition des cendres
    • 19 h : messe avec imposition des cendres
  • Vendredi 3 mars :
    • 18 h 30 : chemin de croix présidé par le père Serge Ekani
    • 19 h 15 : messe
  • Dimanche 19 mars, 11 h : au cours de la messe dominicale célébrée par S.Exc. Mgr Maurice de Germiny, J.-M. Furlan renouvellera ses voeux simples dans l'Ordre de Malte.
  • Samedi 25 mars & dimanche 26 mars : retraite paroissiale de Carême au sanctuaire de Montligeon
    • Aller et retour en car
    • Séjour en pension complète Au sanctuaire de Montligeon Pour paroissiens Servants de messe Servantes de la liturgie Jeunes de l’Aumônerie
Les horaires présentés dans cette colonne s'ajoutent aux horaires habituels. Pour connaître les horaires habituels,
consultez la page "Horaires".

À la une


  • Situation des Chrétiens en Irak. Face aux dangers qui menacent actuellement  les Chrétiens en Irak et en Orient, vous trouverez ici diverses informations :
    • L'Ordre de Malte France vous propose un dossier documentaire complet sur la situation. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.
    • Enfin, vous pouvez soutenir matériellement nos frères Chrétiens en Irak, en faisant un don spécifique à l'Ordre de Malte. Vous trouverez toutes les informations nécessaires en cliquant ici