Procession de la Fête Dieu

 

 

Pourquoi faire une procession le jour de la Fête Dieu ?  

     Cette année nous vous proposons l’après midi de la fête du Corps et du Sang du Seigneur une procession eucharistique. Ceci peut légitimement vous surprendre et vous poser question. En effet il est bon de savoir pourquoi nous allons faire cette démarche.

     L’Eucharistie est la présence du Seigneur au milieu de nous. C’est le signe de son amour pour les hommes. C’est le sacrement de l’Amour comme nous le dit Benoît XVI dans son exhortation apostolique post synodale. Aussi il est bon de faire passer le Corps du Christ au milieu de nous, de marcher avec lui et à sa suite, de l’escorter comme les disciples le faisaient lorsqu’il parcourait les routes de la Galilée et de la Judée. En ce jour, dans notre quartier du Temple nous allons marcher à la suite du Christ. Nous allons participer à la longue marche des disciples à la suite du Seigneur. En marchant à sa suite dans nos rues, nous allons lui marquer tout notre amour.

En effet, la participation à cette procession nous engage. Aucun d’entre nous n’est ravi de marcher dans la rue face à tout le monde. Il nous faut vaincre notre timidité, notre respect humain. Le Christ s’est livré pour nous. Nous pouvons bien nous engager face à lui et non le renier comme fit Saint Pierre lors de la Passion. Il nous faut faire acte d’humilité même si nous appréhendons d’éventuelles humiliations qui n’existent que dans notre tête. En effet ceux qui nous voient sont toujours étonnés mais aussi respectueux voir admiratifs. Participer à une procession c’est bien sûr d’abord poser un acte d’amour vis-à-vis du Christ mais c’est aussi témoigner de notre fidélité au Seigneur face au monde. Ce n’est pas se montrer avec arrogance mais humblement, rassemblés autour de l’humble présence du Dieu tout puissant en notre monde, affirmer notre foi. Nous répondrons ainsi au double appel de nos papes : participer à la nouvelle évangélisation et honorer le Saint Sacrement.

Mais notre procession ici aura un signe supplémentaire. En effet nous serons avec nos frères chinois. Pour eux c’est un grand événement : pour la première fois en Europe et pour certains dans leur vie, ils vont sortir dans la rue en témoignant de leur foi. C’est une grande émotion pour eux. Il est donc de notre devoir de les entourer, de les encourager et de les soutenir. Nous allons poser ainsi au cœur de notre quartier un signe fort : celui de notre unité et de l’universalité de l’Eglise. Dans notre monde marqué par le communautarisme nous allons montrer une Eglise au-delà des cultures et des traditions. Chevaliers de Malte, chevaliers du Saint Sépulcre, témoins de la grande tradition de l’Eglise en Europe et catholiques de tous les continents en particulier d’Asie et d’Europe nous allons montrer au monde un beau visage de l’Eglise : celui du Christ qui veut que nous soyons tous un comme le Père et le Fils ne sont qu’un. De plus c’est pour nous une occasion de prier et de célébrer le Seigneur avec une autre paroisse de notre doyenné.

Alors tous ensemble demandons à l’Esprit de force de nous faire vaincre nos timidités et nos réticences et à l’Esprit de charité de nous enflammer d’amour pour le sacrement de l’Amour au nom de l’amour que nous portons pour nos frères chrétiens de Chine.

                                                                                              Abbé Xavier Snoëk

   
 

Départ de la procession devant l’église à la fin de la messe chinoise vers 16h30
et clôture par les Vêpres à Saint Leu Saint Gilles à 17h30 (fin vers 18h15).
Chants français et chinois

Cette procession regroupaient des paroissiens des deux paroisses,
la mission chinoise,
les chevaliers du Saint Sépulcre (en blanc),
les chevaliers de l'Ordre de Malte (en noir).


Père Paul An, vicaire de la paroisse Sainte Elisabeth de Hongrie et de la Mission chinoise


Au premier plan (étole blanche et rouge), le P. Xavier Snoëk, curé de Sainte Elisabeth de Hongrie


Les chevaliers du Saint Sépulcre


Les chevaliers de l'Ordre de Malte


P. Bernard-Marie Geffroy, curé de Saint Leu - Saint Gilles


Arrivée à Saint Leu - Saint Gilles


Vêpres dans l'église Saint Leu - Saint Gilles

 

Copyright © Paroisse sainte Elisabeth de Hongrie