15 novembre 2009 : Sainte Elisabeth

 

 

Fête de Sainte Elisabeth

Messe solennelle présidée par Mgr Henri BRINCARD, évêque du Puy en Velay,
descendant de sainte Elisabeth

Concélébrée par le Père Benoit Dubigeon provincial franciscain,
le Père Gaspar, curé de la paroisse hongroise,
le Père Wang, curé de la paroisse chinoise
les Pères Dye op et Leonhardt de l’Ordre de Malte,
le Père Chaptal (Père blanc),
Père Géron
Père Namur ofm
et le Père Snoëk, curé de la paroisse
en présence de Madame Antonia Kovacsik, 1
er secrétaire de l’ambassade de Hongrie,
en présence de Monsieur et Madame Valéry Giscard d'Estaing

Déjeuner

15h Visite guidée de l’église

16h Concert par le choeur baroque Le Parnasse Français
et Christophe d’Allessandro (orgue et épinette)

17h Vêpres solennelles présidées par Mgr Henri Brincard

 

 

Invitation à la Fête

Nous célèbrons la fête de Sainte Elisabeth de Hongrie. Nous célèbrons notre sainte patronne. C’est une occasion de rendre grâce pour tout ce qui s’accomplit ici par son intercession. Je pense, que beaucoup, d’entre nous se sont rendus compte que Sainte Elisabeth veille particulièrement sur nous. Au milieu des tribulations de ce monde, elle nous fait avancer. Comme elle-même, dont la vie n’a pas toujours été facile, elle nous conduit sur le chemin de l’humilité et du don de soi. Elle nous conduit à la gloire en passant par la Croix. Mais notre fête patronale comprend une dimension spécifique. Par la vocation de notre église, la fête patronale est lieu d’un événement visible de l’universalité de l’Eglise. Hongrois, chinois, membres de l’Ordre de Malte et de la famille franciscaine vont se joindre à nous pour célébrer cette femme du Moyen Age qui quitta son pays à 4 ans pour épouser, plus âgée, un mari adoré, malgré la haine de sa belle-famille, et qui a rejoint Saint François d’Assise dans son idéal de pauvreté et de charité. Notre fête comprend donc une dimension d’ouverture à l’Eglise, d’ouverture au monde. Le programme de notre fête avec la qualité musicale des événements proposés et son aspect convivial permet également d’être un temps d’ouverture sur le quartier. N’hésitons pas à inviter largement autour de nous. Le concert, la visite guidée, le déjeuner peuvent être « l’antichambre » d’une vraie rencontre avec Dieu. Chacun d’entre nous doit se poser la question « Qui inviterai-je ? » Pour terminer, une communauté qui se rassemble pour sa fête est comme une grande famille qui célèbre un anniversaire. L’engagement dans sa préparation, dans sa réalisation, la joie que nous avons à y participer, révèlent l’amour qui y règne. Cet amour est celui que Dieu nous donne. Cet amour se répand en nous et autour de nous car nous nous ouvrons à son action. Oui, le Christ est passé à travers Sainte Elisabeth malgré ses épreuves, il veut passer à travers nous tous.

Abbé Xavier Snoëk, curé de la paroisse Sainte Elisabeth de Hongrie

 
 

Copyright © Paroisse sainte Elisabeth de Hongrie